Pomme ou Chocolat ?

L’astuce du jour…

Je pourrais me dire « miam les pommes », douces, acidulées, sucrées…croquantes à souhait et fraiches comme la rosée printanière, je sentirai presque le jus couler délicieusement dans ma gorge. Un délice parfait pour combler une petite faim sans culpabiliser sur les rondeurs.

Eh bien voilà une image de plaisir parfaite pour booster mes moments un peu down !

Et pourtant, quand je lâche vraiment le préfrontal, l’envie de pomme est supplantée par le désir profond de chocolat. Le rêve envoutant d’une fontaine de chocolat tiède, déroulant des rubans noirs et laiteux, virevoltants, captant la lumière de reflets si soyeux qu’ils m’hypnotisent. Je les dévore des yeux, ils me susurrent sensuellement à l’oreille m’emportant inéluctablement vers l’orgie. Je plonge…je m’enivre…je m’envole vers des contrées où le bonheur est parfait…

La 1ère idée n’est pas forcément la meilleure ! Mieux vaut laisser monter un peu la crème, quand la chantilly arrive, on sent alors toute la volupté de ses douceurs. Développez votre imagerie ressource en état de relaxation pour libérer le mental !

L.

50 nuances de vie

Une palette de peinture usée et couverte de couleurs défraîchies, posée négligemment sur la table de l’atelier regarde avec envie une feuille blanche fièrement dressée sur le chevalet.

Tu es belle », lui dit-elle. « Ta fraîcheur respire la jeunesse et illumine le coeur. »

« Tu plaisantes! », lui répond la feuille. « je suis vide de sens, quand on me voit, on ne sait par où commencer. Alors que toi, la richesse de tes nuances est source d’inspiration infinie !

Que chacun comprenne ce qu’il veut de cette petite histoire, nous avons tous en nous une feuille blanche et une palette. L’une comme l’autre peut paraître parfois lourde à porter. Tout est question d’équilibre … Ces nuances de vie, il ne tient qu’à nous de les animer. Réveillons la toile de quelques teintes… de tous les petits bonheurs de nos journées… Développons notre intelligence perceptive et esthétique pour nous aider à déposer de la « beauté » sur nos émotions, sur les événements… Créons !

L.

La mouche dans l’urinoir

ou comment reconnaître les bénéfices de la concentration…

Vous allez me dire que c’est très féminin comme réflexion…mais finalement, qui en tire le plus de bénéfice ? Celui qui stimule sa concentration en visant la mouche, ou cel.le.lui qui nettoie ? 😉

Ça me parait être un duo gagnant-gagnant : d’un côté, le développement de la conscience ; de l’autre, l’économie d’une dépense d’énergie inutile.

Allons vers une démarche « éco-vigilante » pour optimiser sa vie, son travail & son temps en améliorant sa vigilance ! Les outils que j’utilise, issus de la créativité et de la Méthode TOP®, peuvent vous aider.

Laurence, votre créa’compagne

Inspiré de la campagne de l’aéroport Schipol, Amsterdam