La mouche dans l’urinoir

ou comment reconnaître les bénéfices de la concentration…

Vous allez me dire que c’est très féminin comme réflexion…mais finalement, qui en tire le plus de bénéfice ? Celui qui stimule sa concentration en visant la mouche, ou cel.le.lui qui nettoie ? 😉

Ça me parait être un duo gagnant-gagnant : d’un côté, le développement de la conscience ; de l’autre, l’économie d’une dépense d’énergie inutile.

Allons vers une démarche « éco-vigilante » pour optimiser sa vie, son travail & son temps en améliorant sa vigilance ! Les outils que j’utilise, issus de la créativité et de la Méthode TOP®, peuvent vous aider.

Laurence, votre créa’compagne

Inspiré de la campagne de l’aéroport Schipol, Amsterdam

Le lièvre ou la tortue?

Jean de la Fontaine avait une fine compréhension du genre humain

Jean de la Fontaine avait une fine compréhension du genre humain, et sa plume l’était tout autant. Il nous a vendu le lièvre comme cette part sombre de l’être qui agit avant de réfléchir, et la tortue comme la vertu suprême du paresseux qui réussit plus par l’esprit que par la rapidité. Lui-même se disait avec humour « Etre » de paresse, bien que sa rêverie était loin d’en être une et nous a gratifiée de bien des plaisirs.

Si j’osais, je dirais qu’il n’y a pas de rivalité entre ces deux là, et qu’ils seraient bien avisés de prendre chacun un petit peu de l’autre. Le lièvre pourrait enrichir sa spontanéité des qualités prévoyantes et organisationnelles de la tortue pour mieux gérer sa course et mieux performer ; et la tortue pourrait sortir de sa carapace et retrouver la légèreté et le petit grain de folie d’une bonne dynamique pour accélérer et rester dans la compétition face à un lièvre tout puissant !

Réfléchir avant d’agir est parfait pour bien amorcer une action, mais parfois il est bon d’agir sans trop réfléchir… la pensée peut aussi un frein à l’action, et se mettre en mouvement sans forcément savoir où l’on va arriver met l’esprit en marche vers la réussite.

Avec les TOP, on est le lièvre et la tortue !!!

Merci Monsieur !

Ce matin, j’étais en voiture et j’ai vu, le long de la route un véhicule arrêté sur le bas-côté et un monsieur debout un peu plus loin, appareil photo en main et œil dans le viseur, en train de prendre des photos au bord d’un champ de tournesols. Ca m’a vraiment interpellé. Cette manière de se poser dans le temps, alors que tout bouge autour, les voitures défilent, tout le monde semble pressé, moi-même je me hâte car je suis en retard à mon rendez-vous. Et d’un coup, je suis frappée par cet arrêt sur image. J’ai envie moi aussi de m’arrêter devant ce paysage grandiose, ce champ absolument magnifique de tournesols qui commencent à relever la tête, d’un jaune tellement éclatant. Je continue ma route mais je pense que j’ai profité autant que ce monsieur du plaisir qu’il avait à prendre ses clichés. De le voir, de voir sa passion, sa joie s’exprimer à travers l’objectif, joie que je pouvais ressentir rien que dans sa posture et son engagement. Dans ma voiture, tout en roulant, je me suis aussi posée sur ces tournesols. Ils ont illuminé mon esprit, ça m’a fait du bien, j’avais le sourire et de belles émotions. Eh bien, les TOP, c’est aussi ça. Savoir simplement poser son esprit, savoir capter ces petits instants du quotidien qui nous donnent l’énergie positive pour exprimer le meilleur de nous, de s’autoriser à prendre conscience de nos sensations et de notre élan vital. C’est formidable d’apprendre à profiter de cette conscience !

Un nez, deux yeux, un cerveau…

Un peu fatiguée ce matin en partant à pied pour mon atelier de travail, j’ai pris gaiement un chemin que j’aime bien car je traverse un petit parc avec vue sur l’Ardèche tout en profitant du plaisir de la nature environnante. En arrivant vers un carrefour, j’ai senti des odeurs désagréables de poubelles et quand j’ai débouché sur la rue, mon sens olfactif particulièrement sensible s’est affolé, attisé également par ma rétine fixant le camion-poubelle. Il n’a pas fallu plus d’une seconde à mon esprit pour évaluer l’inconfort produit et le fait que je n’allais pas pouvoir le dépasser et que ces multiples arrêts nous garderaient à proximité quasiment jusqu’au point d’arrivée, que j’avais déjà fait demi-tour. Stratégie d’évitement ! Facile, confort quasi immédiat, juste le temps de faire quelques pas pour que l’odeur disparaisse.

C’est là que j’ai pris conscience que je n’avais pas vraiment choisi, que je m’étais laissée mener par mon cerveau très pragmatique et faut bien l’avouer, très efficace !

Alors je me suis posée la question, ne vaudrait-il pas mieux que je choisisse de reprendre mon 1er trajet pour tester mes limites et continuer à apprendre de mes observations en situation d’inconfort ? Cela serait très intéressant, j’en suis certaine. J’ai finalement décidé de continuer sur la voie facile, mais c’était mon choix du jour. 

Un autre jour, d’autres circonstances, auraient peut-être produit un choix différent. Il n’y a pas de bon ou mauvais choix.

S’observer, comprendre ses comportements, ses émotions, ses stratégies de coping… une clé importante pour s’accepter, s’aimer et mieux s’auto-réguler.

Praticien TOP & Artiste

Mon profil vous étonne ? Et pourtant…s’ouvrir à ses talents et à sa créativité est au cœur de la méthode TOP !

Alors c’est comme une évidence… développer l’écoute de ses sens, apprendre à passer du temps avec soi, sonder ses pensées, son regard sur le monde, le sentir vibrer en soi… apprendre à se connaître vraiment, tout simplement. Un artiste est fondamentalement ancré dans son environnement, à la fois humain et animal. Il ouvre tout son être à la création, il laisse tous ses talents se rencontrer et s’alimenter avançant ainsi vers de nouvelles idées, vers une dimension toujours plus élargie de ses perspectives.

Un praticien TOP est tout à son égal, ce pour quoi je me sens aussi alignée avec ces deux spécialités. Il nous accompagne dans une démarche d’ouverture à travers la Méthode TOP©, il enseigne des outils simples, concrets et toujours à disposition qui nous aide à développer cette écoute de soi et ce potentiel créatif & physique qui nous permet de rester au top de la forme, motivé et enjoué, heureux de vivre, heureux de tout.

Comme un artiste, le praticien TOP sourit à la vie ! Il l’embellit, la colore, la rend plus vibrante… il la sublime !

Alors OUI… praticien TOP & artiste est un profil atypique qui a du sens !

L.

Pomme ou Chocolat ?

L’astuce du jour…

Je pourrais me dire « miam les pommes », douces, acidulées, sucrées…croquantes à souhait et fraiches comme la rosée printanière, je sentirai presque le jus couler délicieusement dans ma gorge. Un délice parfait pour combler une petite faim sans culpabiliser sur les rondeurs.

Eh bien voilà une image de plaisir parfaite pour booster mes moments un peu down !

Et pourtant, quand je lâche vraiment le préfrontal, l’envie de pomme est supplantée par le désir profond de chocolat. Le rêve envoutant d’une fontaine de chocolat tiède, déroulant des rubans noirs et laiteux, virevoltants, captant la lumière de reflets si soyeux qu’ils m’hypnotisent. Je les dévore des yeux, ils me susurrent sensuellement à l’oreille m’emportant inéluctablement vers l’orgie. Je plonge…je m’enivre…je m’envole vers des contrées où le bonheur est parfait…

La 1ère idée n’est pas forcément la meilleure ! Mieux vaut laisser monter un peu la crème, quand la chantilly arrive, on sent alors toute la volupté de ses douceurs. Développez votre imagerie ressource en état de relaxation pour libérer le mental !

L.

50 nuances de vie

Une palette de peinture usée et couverte de couleurs défraîchies, posée négligemment sur la table de l’atelier regarde avec envie une feuille blanche fièrement dressée sur le chevalet.

Tu es belle », lui dit-elle. « Ta fraîcheur respire la jeunesse et illumine le coeur. »

« Tu plaisantes! », lui répond la feuille. « je suis vide de sens, quand on me voit, on ne sait par où commencer. Alors que toi, la richesse de tes nuances est source d’inspiration infinie !

Que chacun comprenne ce qu’il veut de cette petite histoire, nous avons tous en nous une feuille blanche et une palette. L’une comme l’autre peut paraître parfois lourde à porter. Tout est question d’équilibre … Ces nuances de vie, il ne tient qu’à nous de les animer. Réveillons la toile de quelques teintes… de tous les petits bonheurs de nos journées… Développons notre intelligence perceptive et esthétique pour nous aider à déposer de la « beauté » sur nos émotions, sur les événements… Créons !

L.