L’esprit de mon travail

L’image comme Langage

Sur le chemin du processus créatif, Laurence Vernizeau laisse libre cours à l’intimité qui s’installe entre ses pensées et le papier ; conscience et subconscience s’entremêlent à la recherche d’une certaine vérité. Une histoire se construit au gré des images qui s’assemblent, s’articulent et s’enrichissent tels des mots formant des vers. Image et peinture se fondent. Une nouvelle figure se dessine, plus profonde, plus vivante, plus magique, voire ensorceleuse. La poésie s’installe, les mots s’invitent dans la magie de l’image.

Le regard est incité à se perdre et à voir au-delà, à dévoiler le non-dit.

Le masque, l’affabulation, le jeu de rôles s’invitent sans relâche dans ses créations. Le fragile équilibre entre le JE de l’être et le JEU des apparences se tisse au fil de la lecture au travers de multiples jeux de cache-cache, entre fascination et mystère.

Techniques mixtes : Les images la transportent, elles sont le moteur de son processus créatif. Elle les déchire, les découpe, les caresse, les badigeonne, les travaille de ses mains avec colle, peinture et cire ; il se crée un échange tactile très sensuel et physique.

Image as Language

On the way of her creative process, Laurence Vernizeau let the intimacy between paper and her thoughts takes place ; conscience and subconscience intertwine in the seek of a particular truth. The history builds up through images which merge and supplement each others as words writing poetry. A new figure takes shape, deepest, more alive, more magical !

 Mask, falsehood, game role invite without respite in her work. The fragile balance between being and playing with appearances emerges through the fascinating and mysterious hide-and-seek assemblage.

Mixed-media : Images moves her, they are the driving force of her creative process. She tears them, cuts them, caresses them, brushes them, works with them with glue, paint, wax ; it creates a very sensual and physical tactile exchange.

Articles récents